Spécialiste des formations
en alimentation et productions animales

Un franc succès pour la session « Insectes et nutrition animale »

Publié le 14 novembre 2019

Partager

Succès incontestable pour la session « Insectes et nutrition animale – Nouvelles protéines » qui s’est déroulée le 7 novembre à l’Université du Parc Grandmont à Tours. 50 professionnels et une trentaine d’étudiants ont assisté à cette session qui a abordé la réglementation, l’amont et l’aval d’un nouveau sourcing de protéines.

Raphaël Smia, membre du comité exécutif de l’IPIFF (International platform of insects for food and feed), et directeur technique de NextAlim, a resitué la réglementation européenne qui autorise aujourd’hui l’utilisation de ces protéines en aquaculture et en petfood. Par ailleurs, ce secteur émergent est selon lui un secteur d’avenir pour répondre aux besoins de plus en plus importants en protéines.

De son côté, Christophe Bressac, Maitre de conférences à l’Université de Tours et chercheur à l’Institut de Recherche sur la Biologie de l’Insecte (IRBI) a réalisé un authentique cours sur l’entomologie, et ce avec beaucoup d’humour. Son intervention a développé les particularités d’élevage de sept espèces d’insectes dont l’utilisation est autorisée en alimentation. Le ver de farine, ou ténébrion, a fait l’objet d’une présentation de son utilisation en aquaculture par Constant Motte, d’Ynsect, et la mouche soldat en petfood par Maye Walraven d’Innova Feed.

Cette journée illustre parfaitement les objectifs de l’AFTAA d’informer et de former sur les évolutions réglementaires ou technologiques en nutrition et productions animales. Mais aussi de faciliter les échanges entre professionnels, de rapprocher les étudiants des acteurs des filières animales. Lors de cette session, une trentaine d’étudiants ont eu l’opportunité de rencontrer ces professionnels.

A voir sur la page LinkedIn de l’AFTAA.

Partager

lectus ipsum ut quis et, suscipit facilisis