Spécialiste des formations
en alimentation et productions animales

Les sessions 2019 de l’AFTAA : à réserver dans votre agenda

Le 26 mars 2019 à 8:11

Le 7 juin au Mans : « La data pour l’alimentation animale »

Comment passer de l’illusion d’aujourd’hui aux vraies opportunités de demain ? L’alimentation animale a l’habitude de traiter des volumes importants d’informations sur les matières premières en formulation. La génétique animale jongle depuis toujours avec des mega octets de données. Mais la data dépasse largement ces pratiques quotidiennes pour ouvrir, probablement, des pans entiers d’innovations et de services. Pour exprimer ce potentiel, les acteurs doivent avant tout comprendre les enjeux de la data.

L’Aftaa a donc choisi de se centrer sur la data dans son domaine d’expertise, la nutrition animale et la production animale.

Le vendredi 7 juin, au Mans, elle organise sa première session « data » pour faire le point sur le concept, les outils que la technologie propose et les limites qu’imposent la règlementation mais aussi, et peut être surtout, sur les expériences réussies ou moins réussies. Plusieurs intervenants actifs dans la data agricole et, plus spécifiquement, en nutrition animale vont en effet se succéder pour pointer, à travers leur expérience, les freins et les pièges à éviter pour réussir ce virage.

La transformation numérique de nos activités est en effet incontournable, à chacun de s’emparer de cette opportunité sans en négliger les contraintes pour en évaluer l’impact sur son propre business plan.

Le 7 novembre à Tours : Insectes et nutrition animale : les nouvelles protéines ? 

Organisée en partenariat avec l’Université de Tours (département d’Agrosciences et laboratoire IRBI), la session du 7 novembre se penche sur les produits issus de l’élevage d’insectes.

Les insectes vont-ils être la solution aux besoins de protéines de la nutrition animale ? Face à cette interrogation, l’Aftaa et l’Université de Tours via son département d’Agroscience et son laboratoire IRBI spécialisé sur les insectes, organisent une session de formation le jeudi 7 novembre dans les locaux de l’Université de Tours au parc Grammont.

La réglementation évolue rapidement depuis l’autorisation des protéines d’insectes en aquaculture : nous ferons donc le point sur les dernières évolutions et l’avancée des négociations au niveau européen avec un représentant de l’IPIFF, la plate forme des producteurs qui travaille pour l’ouverture des marchés de la volaille et des porcs. Puis la session passera successivement en revue les types d’insectes et des modes d’élevage du point de vue scientifique et pratique, les valorisations actuelles comme le petfood et l’aquaculture, sans oublier les perspectives économiques ainsi que les freins et limites au développement de ces matières premières.

Le 21 novembre 2019 à Paris : session Vaches Laitières

La session vaches laitières de l’AFTAA consacrera sa matinée à l’alimentation des vaches laitières sans OGM et au lien immunité-santé des vaches. L’après-midi, l’Allemagne fera l’objet d’un focus sur le contexte écologique-environnemental de la filière bovine. Et ce, en lien avec la thématique non OGM de la matinée : 60 à 70 % de l’alimentation animale y est certifiée non OGM. Ses enjeux et challenges sociétaux peuvent être transposés à la filière française, où les structures d’exploitations sont comparables à celles de l’ouest de l’Allemagne.

Le 10 décembre 2019 au Mans : le bien-être animal

L’AFTAA organisera sa première session sur le Bien-Etre animal le 10 décembre prochain au Mans. Cette session abordera cette thématique incontournable par le prisme de l’alimentation animale. Après avoir défini les fondamentaux du bien-être animal, les conférenciers aborderont comment les acteurs de l’alimentation animale peuvent contribuer à assurer et améliorer les cinq critères clés du bien-être animal.

Les inscriptions aux sessions 2019 peuvent se faire directement sur le site de l’AFTAA.

Partager l'article :

nunc quis Praesent nec adipiscing consequat.