Spécialiste des formations
en alimentation et productions animales

Laurent Thiaucourt, nouvel administrateur à l’AFTAA

Le 18 septembre 2017 à 4:53

Chaque assemblée générale offre l’opportunité d’enrichir son conseil d’administration de nouvelles bonnes volontés. En 2017, l’AFTAA accueille ainsi Laurent Thiaucourt, Dr Vétérinaire (Alfort 1979), comme nouvel administrateur.

Directeur général de Lorial, fabricant d’aliment du bétail actif sur la région Grand Est et dont le siège est basé à Nancy, Laurent Thiaucourt assume des postes de management et de direction depuis une vingtaine d’années dans des entreprises de l’alimentation animale (Costal…).

Laurent Thiaucourt, Directeur général de Lorial, nouvel administrateur de l'AFTAA

Laurent Thiaucourt, Directeur général de Lorial, nouvel administrateur de l’AFTAA

S’il est rompu à ces missions managériales, Laurent Thiaucourt conserve et cultive depuis toujours une fibre technique. Après une courte expérience de vétérinaire praticien, il s’est consacré à l’alimentation animale – en particulier à la nutrition azotée des vaches laitières – en occupant tout d’abord le poste de directeur technique du GIE Actal, avant de rejoindre l’Ucaab comme responsable du service ruminant.

Son parcours technique est marqué par une publication sur la méthionine protégée dans le Bulletin des GTV*, régulièrement reprise dans la bibliographie de différents auteurs d’articles scientifiques ou techniques. Plus récemment, ses travaux ont fait l’objet d’un poster sur le même sujet aux Journées 3R 2015, alors organisées par l’Inra et l’Institut de l’Elevage.

Cette volonté d’allier management et technique s’illustre aussi par sa participation aux cours de la réputée université de Cornell aux Etats-Unis, consacrés à l’alimentation des vaches laitières, en 2015 et en 2016. Université connue pour son logiciel de rationnement CNCPS utilisé dans le monde entier.

Pourquoi rejoignez-vous seulement l’AFTAA en 2017 ?

Jusqu’à présent, c’est seulement à Coop de France que j’étais administrateur, compte-tenu de mes fonctions de directeur général. Cependant, j’ai régulièrement participé aux sessions de l’AFTAA. Récemment, l’on m’a proposé de rejoindre son conseil d’administration. J’ai volontiers accepté, car l’AFTAA assure une forte mission pédagogique au sein de notre métier.

Quelle contribution pensez-vous pouvoir apporter à l’AFTAA ?

A terme, j’espère contribuer à l’organisation de sessions, par mon expérience de management, mais aussi par mes compétences et connaissances techniques sur la nutrition de la vache laitière. J’aimerais également y développer des thématiques traitant de l’environnement, en lien direct avec l’alimentation azotée.

 

* « L’opportunité de la méthionine protégée en production laitière ». GTV – 1996 -2-B.-519-pp. 45-52